Chrétiens de gauche ou chrétiens à gauche ?

Publié le 8 Janvier 2016

Vient de paraître : Les Réseaux des Parvis

La Revue :Numéro 72 - Janvier - Février 2016

Chrétiens de gauche ou chrétiens à gauche ?

 

Rencontre avec Catherine Trautmann, femme, élue de gauche et théologienne

Sans ambages, Catherine Trautmann répond aux questions que nous nous posons : Comment pouvons-nous en même temps lutter contre la xénophobie, accueillir les réfugiés et sécuriser les Français ? Quel avenir pour l'Europe ? Quelles peuvent être aujourd'hui les apports positifs des Eglises et des chrétiens à la République ?

 

Droite et gauche...et Evangile - Jean-Pierre Schmitz

L'Evangile est un message de libération, de justice et d'amour du prochain. Il n'est pas la source d'une législation chrétienne. Même dans le mot démocratie il y a pouvoir et autorité. Tandis que l'Evangile tient un langage subversif qui met en avant les sans pouvoirs. Mais c'est à la sa source que les chrétiens se forgent des convictions personnelles éthiques, politiques et économiques.

 

L'Eglise catholique, le peuple et la démocratie - Jean-Paul Blatz

" L'Eglise n'est pas une démocratie." " L'Eglise catholique ne fait pas de politique" entend-on dire. Pourtant tout au long de l'histoire les responsables religieux ont fait le choix de systèmes politique et économiques, en général favorables à l'Eglise. Parallèlement, des chrétiens ont eu le souci des plus pauvres et on cherché à améliorer leur condition de vie par la transformation de la société à travers de nouvelles institutions démocratiques et plus justes.

 

Lamennais, prophète pour notre temps - Michel Roussel

Avec passion l'auteur évoque la vie toute aussi passionnée de Félicité Robert de Lammenais. Ce prêtre d'abord conservateur et ultramontain, milita ensuite pour l'égalité des sexes, pour une république sociale et pour la liberté d'expression. Le pape fut horrifié par ses idées. Lamennais jeta sa soutane aux orties. Mais les idées menaisiennes feront leur chemin : de Reurm novarum à Vatican II, à travers Temps Présent et Parvis.

 

La Doctrine sociale de l'Eglise catholique. De Léon XIII à la théologie de la libération et au-delà - Jean-Bernard Jolly

L'encyclique Rerm novarum (1891) est connue. Pour la première fois le Saint-Siège décidait de s'intéresser à la question sociale. Après la Seconde Guerre mondiale, portée par des laïcs, la question sociale s'ouvrit au Tiers monde. C'est l'époque de la théologie de la libération, née en Afrique selon le théologien camerounais Jean-Marc Ela, et soutenue par de courageux évêques dont Helder Camara. Aujourd'hui le pape François rappelle que l'Evangile c'est l'amour des pauvres et suscite l'opposition parmi les dirigeants économiques notamment chez les catholiques.

 

Influence d'Emmanuel Mounier sur la gauche chrétienne - Nicole Palfroy

Fondateur de la revue Esprit, Emmanuel Mounier est à l'origine du personnalisme qui considère qu'une action est bonne quand elle respecte la personne humaine et contribue à son épanouissement. Pour réaliser cet objectif, il recherche une voie humaniste qui ne soit ni le libéralisme, ni le marxisme. Il souhaite rénover la société au moyen d'une révolution spirituelle qui opérerait une transformation radicale des structures sociales et économiques.

 

Témoignages des prêtres-ouvriers de Caen sur leurs choix de vie et d'engagement

"L'essentiel est d'être là où se joue la vie des hommes, là où peut se faire la rencontre du Dieu de Jésus-Christ". "La vie divine circule au travers de tout ce qui bâtit l'humain". "C'est la vie quotidienne avec une multitude de militants..., dans un même combat syndical, humanitaire, pacifiste, antiraciste...qui m'a fait découvrir celui ...dont j'essaie...de témoigner". Paroles de prêtres-ouvriers.

 

La gauche ne peut mourir - Georges Heichelbech

Certains affirment que les notions de droite et de gauche sont dépassées et que le salut de la société est dans l'omnipuissance de l'entreprise. Une telle société peut-elle être égalitaire et démocratique? "Quand le capital est érigé en idole et commande toutes les options des êtres humains, cela condamne l'homme et le réduit en esclavage". Si être chrétien à gauche consiste à faire siennes ces paroles du pape François, la gauche a encore un bel avenir devant elle.

 

Un idéal de gauche pour notre temps. Une économie au service de la démocratie et de la fraternité universelle - Jean-Paul Blatz

Face à un capitalisme qui vise une emprise totale sur l'homme et ses milieux de vie, une démarche de gauche consiste à travailler à une transformation radicale du système économique afin de le mettre au service de la démocratie véritable et de la fraternité universelle. Seules les luttes contre les inégalités sociales pourront faire advenir en ce monde plus de justice et préparer un vivre-ensemble meilleur pour les générations futures.

 

Jean-Paul Blatz

 

 

 

Rédigé par jonasalsace

Repost 0
Commenter cet article