Lettre ouverte à un(e) jeune participant(e) aux JMJ 2016

Publié le 4 Juin 2016

A la fin du mois de juillet, tu partiras avec tes amis en Pologne, pour la grande fête des JMJ. Vous serez des milliers de jeunes chrétiens et les medias du monde entier parleront de cet évènement.


Et sans doute, aux différents moments de cette rencontre, dans les diocèses où vous serez accueillis d’abord, puis au grand rassemblement autour du pape François à Cracovie, on vous rappellera la nécessité d’annoncer l’Evangile dans le monde. Ce qu’on vous dira peut-être moins, c’est que votre première mission devrait commencer là où vous serez, dans cette Pologne si catholique qu’elle en oublie la loi d’amour enseignée par Jésus de Nazareth.


Alors permets-nous de te rappeler quelques faits récents.


La Pologne refuse catégoriquement d’accueillir des réfugiés et de prendre sa part de l’effort demandé à tous les pays européens. Sous prétexte de préserver sa sécurité, elle ferme donc ses portes à des femmes, des enfants, des hommes en détresse. Il faut espérer que le pape François saura trouver les mots pour rappeler aux Polonais que la fraternité universelle n’est pas une option facultative dans la vie des chrétiens. Mais toi aussi, et tous les autres participants aux JMJ, parlez à vos interlocuteurs polonais, et dites-leur la nécessité mais aussi la joie d’accueillir et d’aider ceux qui frappent à nos portes.


Malgré les mises en garde de l’Union Européenne, dont la Pologne fait partie, son gouvernement ultra autoritaire cherche à entraver le fonctionnement démocratique en paralysant le tribunal constitutionnel et menace la liberté d’expression en prenant le contrôle de la plupart des medias publics. Le pape François, qui vient de recevoir le prix Charlemagne1, trouvera certainement les mots pour rappeler au gouvernement polonais les valeurs fondatrices de l’Europe. Il pourra pour cela s’appuyer sur l’ancien président Lech Walesa, ami de Jean-Paul II, qui, avec deux autres anciens présidents, a appelé les Polonais à défendre la démocratie. Mais toi aussi, et tous les autres participants aux JMJ, rappelez-leur que l’Europe s’est fondée, après la deuxième guerre mondiale, sur le sacrifice de ceux et celles qui ont donné leur vie pour la liberté. Rappelez-leur aussi que l’Union Européenne a accueilli avec joie, après la chute du rideau de fer, la Pologne et les autres pays qui sortaient du joug de la dictature soviétique.


Le parti actuellement au pouvoir en Pologne cherche à faire adopter une loi visant à interdire l’IVG dans presque toutes les situations, alors que la loi polonaise est déjà l’une des plus restrictives en ce domaine. Certes, tu as le droit de penser que l’avortement est un mal
1 Le prix international Charlemagne d'Aix-la-Chapelle est un prix fondé en 1949 et décerné depuis 1950 par la ville d’Aix-la-Chapelle à des personnalités remarquables qui se sont engagées pour l’unification européenne.


et qu’il faut tout faire pour l’éviter. Mais tu es certainement convaincu de l’importance de la liberté de conscience. Et se contenter de condamner, renvoyer des jeunes femmes, des jeunes filles à leur désespoir, les laisser prendre les risques terribles d’un avortement clandestin, est-ce une attitude humaine et a fortiori chrétienne ? Même Danuta Walesa, l’épouse de Lech Walesa, catholique fervente, s’oppose à ce projet de loi.


Car, vois-tu, ce qui nous préoccupe particulièrement, c’est que l’épiscopat polonais soutient ce gouvernement si éloigné des valeurs fondatrices de l’Europe et du message d’amour de l’Evangile. Sans doute tous les catholiques ne sont-ils pas sur la même ligne, mais il importe vraiment que vous, jeunes de tous les pays, sachiez vous opposer pacifiquement mais fermement, au nom de l’Evangile, à toutes les paroles ou actions qui ferment les portes au lieu de les ouvrir, surtout si c’est au nom de la préservation de « l’identité chrétienne de l’Europe ». Apportez un message de fraternité et de liberté partout où vous serez en Pologne. Les Polonais en ont besoin, l’Europe et le monde en ont besoin.


Nous te souhaitons de tout coeur, ainsi qu’à tous ceux et celles qui seront avec toi aux JMJ, de beaux moments de joie, d’espérance et de partage fraternel. Et que souffle l’Esprit !


Pour le bureau de la Fédération des Réseaux du Parvis,
Marie-Anne Jehl, présidente.


« A l’écoute de l’Evangile, libres et unis dans la diversité des Réseaux du Parvis, nous partageons nos recherches et nos convictions, et nous sommes engagés avec les femmes et les hommes de tous horizons qui travaillent à bâtir un monde plus juste et plus fraternel. »

 


Les Réseaux du Parvis c’est :
- une quarantaine d’associations locales ou nationales
- un collectif d’adhérents directs : les Amis de Parvis
- un site web : www.reseaux-parvis.fr
- Et aussi la revue PARVIS (bimestrielle)
- Avec son blog : http://revueparvis.blogspot.fr/
- Et son infolettre
Fédération des Réseaux du Parvis
68 rue de Babylone 75007 PARIS
temps.present@orange.fr

Rédigé par jonasalsace

Repost 0
Commenter cet article