Appel des cent

Publié le 2 Novembre 2017

Nous relayons l'Appel des cent lancé par la CCBF

----------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Nous, prêtres, religieux –ses, et diacres, soutenons le projet lancé par les CMR  (Chrétiens  en Monde Rural), la CCBF  (Conférence Catholique des Baptisé-e-s Francophones) et les Fiches  Dominicales.

 

Ce projet encourage les Célébrations dominicales de la Parole par  des communautés locales, en particulier dans le milieu rural. Il nous paraît absolument essentiel pour l’avenir de l’Église et le  maintien d’un tissu ecclésial que ces communautés se maintiennent  et célèbrent le Christ ressuscité présent dans sa Parole qui nous fait vivre.

 

Regardons la réalité en face : devant la diminution inexorable du  nombre de prêtres, il y a urgence ! Nous souhaitons utiliser les  années qui nous restent pour encourager et aider par tous les moyens  possibles, avant qu’il ne soit trop tard, ces communautés locales à se  maintenir et se réunir pour célébrer le Dimanche autour de la Parole  du Christ ressuscité.

 

C’est notre devoir de pasteurs de préparer dès aujourd’hui le maintien  d’une présence et vie chrétienne.

 

Une communauté chrétienne ne peut vivre sans eucharistie. Mais encourager les fidèles à se rendre chaque dimanche dans un bourg voisin pour participer aux célébrations  eucharistiques n’apparaît pas comme une solution à long terme. Cette solution ne peut  être une norme absolue. On risque à terme d’accélérer le délitement des communautés  locales. Et comment les habitants d’un village comprendront-ils que le Christ est vivant  si, le dimanche, il n’existe plus de signe donné du rassemblement, même modeste, dans l’église ?

 

 

Nom et prénom :

...........................................................................................................................................................................................................................................................

 

Adresse mail :

..................................................................................................................................................................................................................................................................

 

 

Si vous êtes d’accord pour soutenir cet appel, envoyez un mail avec votre nom et vos coordonnées à Michel Bouvard :

michel.bouvard@baptises.fr

Rédigé par jonasalsace

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Georges Heichelbech 03/11/2017 21:30

C'est une évidence qu'il faille soutenir cet appel. Pour gérer la pénurie de prêtres, on a fait des regroupements en communautés de paroisses et dans certains endroits un prêtre est responsable d'une cinquantaine de paroisses. Cela est une catastrophe du point de vue pastoral. Cela a fait considérablement diminuer la pratique religieuse. Mais on préfère gérer la pénurie jusqu'au suicide collectif, plutôt que de réfléchir d'une façon un peu plus courageuse sur les ministères. Et que signifie cette attitude timorée de considérer comme une avancée considérable d'envisager le diaconat des femmes, si des hommes dans leur grande mansuétude daignent le leur accorder. Il faut encore aller beaucoup plus loin que cet appel et envisager que des laïcs, hommes et femmes, mandatés par l'évêque, puissent présider une eucharistie. Mais la hiérarchie de l'Eglise et beaucoup de fidèles sont encore à mille lieux d'envisager cette possibilité. Puisse la célébration du 500e anniversaire de la Réforme en inspirer certains, car l'Eglise catholique a elle aussi besoin d'une façon urgente d'un sérieux dépoussiérage. Ce n’est pas une coquetterie mais une nécessité absolue pour sa survie.