Une humanité à partager

Publié le 12 Février 2012


Parce que nous réunir au nom du Christ est essentiel à notre vie, à nos engagements, nous célébrons l’Eucharistie lors de nos rencontres régionales,  sous une forme participative avec les mots d’aujourd’hui. eu1
Et chaque année nous proposons un temps de prière sur Strasbourg (Devenir Disciple Aujourd’hui, Porter à la lumière ce qui est en train de naître, Une humanité à partager…).



Une humanité à partager 8 février 2012



Malgré l’alerte orange au grand froid, des hommes et des femmes se retrouvent à l’église du Christ Ressuscité à Strasbourg pour un temps de prière. Après un mot d’accueil de la présidente de Jonas-Strasbourg, nous entamons notre célébration dont nous reproduisons ci-dessous les textes, les chants, pour partager, avec vous qui n’avez pas pu être des nôtres, notre joie de célébrer.

Chant : Peuple de lumière baptisé pour témoigner,

Peuple de lumière baptisé pour témoigner,
Peuple d’Évangile, appelé pour annoncer
Les merveilles de Dieu pour tous les vivants.

Vous êtes l’Évangile pour vos frères
Si vous gardez ma parole pour avancer dans la vérité :
Bonne Nouvelle pour la terre !

Si vous suivez mon exemple pour demeurer dans la charité : Bonne Nouvelle
Si vous marchez à ma suite pour inventer le don et la joie : Bonne Nouvelle
Si vous luttez dans le monde pour apporter le droit et la paix : Bonne Nouvelle


« il n'y a ni Juif ni Grec, il n'y a ni esclave ni homme libre, il n'y a ni homme ni femme ; car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus. »   Ga 3,28




Une bougie est allumée sur l’autel


« il n'y a ni Juif ni Grec » 



 


Des nouvelles de nos journaux :

Pakistan, 2 mars 2011 : assassinat de Shabbaz Bhatti, ministre des Minorités au sein du gouvernement et seul chrétien à détenir un poste aussi haut placé au Pakistan. Il a été tué après avoir remis en question la loi sur le blasphème en vigueur dans le pays.

Strasbourg, 4 Octobre 2011 : profanation d’une trentaine de tombes dans un cimetière juif, le jour du 65e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz.

Décines dans le Rhône, 22 Décembre 2011 : une  mosquée a été profanée par des inscriptions à caractères racistes et nazis.

Nigéria, 25 décembre 2011 : attentat à la fin de la messe de Noël ; 17 personnes tuées.

.....


Madrid, 20 août  2011 : des jeunes juifs, des jeune musulmans, des jeunes chrétiens, membres des groupes COEXISTER, découvrent ensemble les JMJ.

Alsace, 21 Novembre 2011 : premières Assises Régionales du Dialogue Interreligieux de la région Alsace. Ces Assises ont mis à l’honneur les nombreuses initiatives interreligieuses, favorisant le dialogue et l’ouverture à l’autre, dans sa différence religieuse et culturelle, pour mieux vivre ensemble.

Strasbourg, 15 janvier 2012 : les paroissiens de Saint Maurice et Saint Bernard visitent la grande mosquée, accueillis par des fidèles musulmans.

Le Caire,18 janvier 2012 : l'université égyptienne d'Al-Azhar, principale autorité sunnite mondiale, vient de publier un document sur les libertés fondamentales. « Si ce texte est appliqué, cela annonce de profonds changements », commente le Jésuite Samir Khalil.


Prière amérindienne : ojibwa

Ô Grand Esprit, dont j’entends la voix dans les vents et dont le souffle donne vie à toutes choses, écoute-moi. Je viens vers toi comme l’un de tes nombreux enfants; je suis faible… je suis petit… j’ai besoin de ta sagesse et de ta force.
Laisse-moi marcher dans la beauté, et fais que mes yeux aperçoivent toujours les rouges et pourpres couchers de soleil.
Fais que mes mains respectent les choses que tu as créées, et rends mes oreilles fines pour qu’elles puissent entendre ta voix.
Fais-moi sage, de sorte que je puisse comprendre ce que tu as enseigné à mon peuple et les leçons que tu as cachées dans chaque feuille et chaque rocher.
Je te demande force et sagesse, non pour être supérieur à mes frères, mais afin d’être capable de combattre mon plus grand ennemi, moi-même.
Fais que je sois toujours prêt à me présenter devant toi avec des mains propres et un regard droit.
Ainsi, lorsque ma vie s’éteindra comme s’éteint un coucher de soleil, mon esprit pourra venir à toi sans honte

Méditation silencieuse : Juifs, Athées, Bouddhistes, Protestants, Hindouistes, Jaïniste, Musulmans, Catholiques, Bouddhistes, Animistes, Shintoïstes,…

Chant : Ubi caritas et amor, ubi caritas Deus ibi est.

Une bougie est allumée sur l’autel.      bougie3              



 


« il n'y a ni esclave ni homme libre»

 

Lecture du témoignage de Cathy. I

Parfois, II est assis à l'arrêt de tram en face de St Pierre.
Hier, il y était.
De bonne humeur, il me hélait joyeusement.
II était épais de vêtements et de barda.
Autour de lui flottait un relent de moisi et une clope lui avait généreusement roussi sa veste. Je m'arrêtais et papotais tranquillement avec lui.
Il me racontait de son Noël et de son chien qu'il ne trouvait plus.
Tout en m'affirmant que...: c'est probablement ces salauds de roumains qui en étaient les responsables, il expectorait des choses douteuses sur le trottoir. Je l'invitais à St Pierre.
Pour la fête des rois. Pour notre rencontre.
Il a fait la sourde oreille en grognant gentiment : c'est des conneries... !
Puis, il m'a détaillé tout ce qui faisait le pourquoi que c'était
"con". Et encore : avec l'Autre là haut, j'ai perdu mon temps !
Plus doucement encore : quand j'ai bu... de toute façon, c'est encore plus foutu ! Tous les deux, nous en avons ri !
J'avais, dans mon sac, un quart de galette des rois qui me restait de la veille. Morceau dans lequel l'avais fourré une fève.
Comme il y a souvent du monde dans ce quartier, je me disais que le trouverais bien quelqu'un â qui le donner !
Il accepta le morceau avec un grand sourire,
Bien sûr, il fut le roi.
En faisant le pitre, il m'affirmait que c'était bien la première fois qu'il était roi. Hilare, il quémanda auprès d'une passante : une petite pièce pour le roi de France. Je ne suis pas certaine qu'elle partageait son hilarité.
Mon amie, Estelle, m'avait donné, la veille, deux belles paires de chaussettes neuves pour homme. L'idée m'est venue de les lui offrir en lui disant que c'était un cadeau d'Estelle pour le roi. Une couronne et deux chaussettes.
Il me demanda de l’aider à en mettre une paire de suite. Jeudi Saint.
Lavement des pieds.
En plus, j'étais chargée d'un sac à main et de courses pour la rencontre.
Poser les affaires sur le banc de l'arrêt de tram.
S'agenouiller.
Faire confiance.
Moi, à ses pieds pendant que lui braillait : je suis le roi de France. Je me relève.
Ouf!
Ne garder que l'Amour, en le séparant de sa blessure.
Il m'a gentiment dit merci.
Et son merci était comme belle épiphanie.
Puis doucement, il a enlevé la couronne de sa tête en disant : « Donne-la à ton amie Estelle. Pour de si belles chaussettes, c'est elle aujourd'hui, la Reine ! »


Méditation partagée, un mot, une phrase : c'est elle aujourd'hui, la Reine !, S'agenouiller, Tous les deux, nous en avons ri !, Et son merci était comme belle épiphanie,…

Ubi caritas et amor, ubi caritas Deus ibi est.

Une bougie est  allumée sur l’autel.


« il n'y a ni homme ni femme »



    

Paris, Décembre 2011 : conclusion du colloque organisé par le Centre Population et Développement :  L'élimination prénatale des filles, pratique courante en Inde et en Chine, ne cesse de gagner du terrain dans le monde, atteignant depuis une dizaine d'années des pays comme la Géorgie, l'Azerbaïdjan, l'Arménie, l'Albanie, le Kosovo, le Monténégro et la Macédoine. La sélection prénatale est probablement amenée à s'étendre, à l'avenir, "dans tous les pays où existe une demande latente de naissances masculines". Elle a gagné les diasporas aux Etats-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne.

«il n'y a ni homme ni femme» ???

Ecole des Lilas, Strasbourg centre, classe de CP de Madame Wehrter :
Adriana Schuller, Aurore Koenig, Baktir Mouazan, Brice Harouen, Bryan Harouen, Cécile Moser, David Dietrich, David Rappon, Eva Dolt, Giovanni Marchal, Linda Dos Reises, Ludivine Delmont, Mégane Fruhling, Nawell Moutarde, Valérie Charron, William Borovski

«il n'y a ni homme ni femme»

Rome, Octobre 2010 : Le cardinal Piacenza, préfet de la Congrégation pour le Clergé répond à un journaliste dans la Stampa :  « La grande et ininterrompue tradition ecclésiale a toujours reconnu que l'Église n'a pas reçu du Christ le pouvoir de conférer l'ordination aux femmes. Toute autre revendication a des relents d'auto-justification et est, historiquement et dogmatiquement, sans fondement. En ce sens, l'Eglise ne peut pas «innover» tout simplement parce qu'elle n'en a pas le pouvoir »

«il n'y a ni homme ni femme» ???

Dés les premières communautés chrétiennes, femmes  et hommes sont baptisés.
«Pierre,  je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Je vous présente Pierre, né à nouveau de l'eau et de l'Esprit, consacré pour être avec le Christ, prêtre, prophète et roi, envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. »
«Léa,  je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Je vous présente Léa, née à nouveau de l'eau et de l'Esprit, consacrée pour être avec le Christ, prêtre, prophète et roi, envoyée porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. »

«il n'y a ni homme ni femme»

Méditation silencieuse : un homme, une femme, des femmes, des hommes…

Ubi caritas et amor, ubi caritas Deus ibi est.

Une bougie est allumée sur l’autel.

 

« car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus »





Chant :
Louez Dieu tous les peuples (x 2)
Chantez sa grande gloire (x 2)
oui notre Dieu nous aime
son amour est fidèle….
alléluia, alléluia, alléluia, alléluia

Chacun reçoit un signet sur lequel il est invité à écrire une prière, une parole qui l’a touché, une espérance,… Ce signet est déposé dans une corbeille.
Chacun allume une bougie sur l’autel pour signifier : « être un seul corps ».


Notre Père

Chaque participant prend un signet dans la corbeille, cadeau d’une sœur ou d’un frère, espérance partagée, prière à porter,….

 

d1 « il n'y a ni Juif ni Grec,
il n'y a ni esclave ni homme libre,
il n'y a ni homme ni femme;
car tous vous ne faites
qu'un dans le Christ Jésus. »  Ga 3,28
                                                    



 

Shalom, Freedom, Shalom, Freedom, Freude!
Honnor, Gloria, Honnor, Gloria, Lode!
Freude, Freedom, Shalom,
Gloire à notre Père,
Alleluia, Amen,
Paix à tous les hommes!

Une part de gâteau, un breuvage alsacien,… pour le temps de l’échange des nouvelles et de l’amitié qui réchauffe.

Rédigé par jonasalsace

Repost 0
Commenter cet article