« Chrétienté » ou Evangile ?

Publié le 4 Décembre 2015

« Certes l'Église catholique ne s'affilie à aucun parti et ne reconnaît à aucun programme une parfaite adéquation avec son enseignement social. Mais tout langage qui exclut l'autre, parce qu'il est autre, n'est pas compatible avec l'enseignement du Christ. »

Laurent ULRICH, Archevêque de Lille

 

« Aller voter, c’est un acte de résistance face à la barbarie qui voudrait nous enfermer dans des schémas totalitaires. Mais nous ne devons pas apporter nos voix à celles et ceux qui promettent des lendemains qui chantent, en désignant les boucs émissaires dont l’élimination règlerait comme par enchantement tous les problèmes : les étrangers, les réfugiés, l’islam, l’Europe, la monnaie unique,… Notre devoir, c’est de témoigner de l’Évangile qui nous rend solidaire de tout être humain, en cherchant inlassablement les chemins de la justice et de la paix. »

Christian ALBECKER, Président du Conseil de l’UEPAL

 

Voilà, parmi de nombreuses autres, deux voix de responsables chrétiens à la veille des élections régionales des 6 et 13 décembre. Ces propos sont clairs et sans ambiguïté. La « chrétienté » identitaire, si souvent évoquée par Marion Maréchal – Le Pen pour justifier sa politique d’exclusion et de « préférence nationale », n’a rien à voir avec le message de Jésus Christ.

 

Sœurs et frères chrétiens, prenons nos responsabilités lorsque nous irons voter.  Disons-le sans haine et sans peur : le programme du FN est incompatible avec l’Evangile. A nous de choisir.

 

Marie-Anne

 

 

 

 

Rédigé par jonasalsace

Repost 0
Commenter cet article