Noël

Publié le 24 Décembre 2015

Les événements dramatiques que nous venons de vivre nous incitent à la haine, à la vengeance, à la violence. Ils veulent nous faire entrer dans une logique de guerre. Ne cédons pas à la peur des catastrophes annoncées au niveau humain, au niveau environnemental, cela entraînerait des régressions, des pertes de libertés.

Comme le dit Antoine Leiris : "Vous n'aurez pas ma haine. Vendredi soir vous avez volé la vie d'un être d'exception, l'amour de ma vie, la mère de mon fils, mais vous n'aurez pas

ma haine » (1). 

Noël de la solidarité 

Il convient de répondre à ces catastrophes par des actions positives et constructives de justice, de solidarité pour lutter contre tout ce qui nous empêche de faire ensemble société. C'est d'ailleurs ces actions concrètes d'aides mutuelles qui ont permis à de nombreuses personnes qui étaient au Bataclan de trouver refuge et protection chez les habitants les plus proches.

C'est l'occasion d'affirmer notre désir de vivre ensemble en s'attaquant aux causes des divisions : les injustices, la pauvreté, les trop grandes inégalités, le racisme, l'intolérance, la violation des droits humains, le saccage écologique, le dérèglement climatique...

De nombreux événements positifs sont engagés actuellement à l'occasion de la conférence mondiale sur le climat, de nombreux rassemblements et marches vont sensibiliser les citoyens à l'avenir de la planète. Un village mondial des alternatives montre qu'il est possible de construire un monde nouveau pour un avenir meilleur. Avec toutes ce manifestations, tentons d'inverser le cours des choses pour vaincre la peur et le fatalisme.

Noël de la fraternité 

En ce temps de Noël saluons la naissance de mouvements citoyens, l'expression d'une fraternité universelle qui s'est exprimée spontanément ces jours derniers. Un autre monde est en train de naître, une dynamique dont les forces sont constituées de citoyen-ne-s du monde entier afin de construire un monde plus juste, durable et solidaire. C'est ce que nous devons partager et c'est ce qui nous relie.

Maurice Elain

Le Cri  des Evénements, n° 52, 2015 
Chrétiens Aujourd'hui Orléans 

(1) Le 13 décembre 2015 son épouse, Hélène était au Bataclan et elle y a perdu sa vie. 

Rédigé par jonasalsace

Repost 0
Commenter cet article