Les femmes ne seront JAMAIS prêtres. Parce que...

Publié le 7 Février 2016

Mgr Léonard[1] a raison

Les  femmes  ne  seront  JAMAIS  prêtres.  PARCE  QUE :

LE  SACERDOCE  ORDONNE  VA  DISPARAITRE

 

Parce qu’il y a de moins en moins de vocations… Signe des temps, oui ou non ?!

Parce que le sacerdoce ordonné instaure des chrétiens de seconde classe.

Parce que le ministère sera de moins en moins sacerdotal, et de plus en plus pastoral.

Parce que le monopole du pouvoir et le système hiérarchique sont des relents de l’Ancien Régime.

Parce que nommer systématiquement des évêques de droite dans des diocèses qui, jusque-là, fonctionnaient bien « à gauche », ce n’est plus de la pastorale, ni de la théologie, c’est de l’idéologie.

Parce que «  le système hiérarchique est anti-évangélique », dixit Françoise Dolto.

Parce que le Christ s’est opposé de toutes ses forces au Temple et à la caste sacerdotale  juive, que nous avons reproduits.

Parce que la démocratie, la participation et la coresponsabilité sont des valeurs hautement  humaines et des avancées du Royaume.

Parce que l’Evangile est foncièrement égalitaire : « Il n’y a plus ni Juifs, ni païens… »

Parce qu’il n’y a qu’un seul prêtre le Christ, Jésus de Nazareth.

Parce que l’Esprit continue à parler à toutes les « Eglises » ; et qu’il y a des structures qui le rendent superfétatoire.

Parce que le baptême ne fait pas de nous des enfants de chœur.

Parce que le baptême nous fait entrer dans un Peuple tout entier sacerdotal.

Parce que, par le baptême, nous devenons filles et fils de Dieu, « car nous le sommes » 1Jn  3,1

Parce que « Je ne vous appelle plus serviteurs…je vous appelle amis » Jn 15, 15.

Parce que, par le baptême, « c’est un même être avec le Christ que nous sommes devenus » Rm 6, 5.

Parce que le baptême nous fait participer à l’action salutaire du Christ, à l’œuvre aujourd’hui.

Parce que, ce n’est pas par le sacrement de l’ordre, mais par le baptême, que nous devenons d’autres christs, capables d’agir « in persona Christi ».

Parce que nous sommes tous appelés, tous envoyés, tous prêtres. « Voici que je vais faire du nouveau, il paraît déjà ! Ne le voyez-vous pas ? » Is 43, 19.

                                                                                                          Jo Bock


[1] Archevêque de Malines-Bruxelles de 2010 à 2015

Rédigé par jonasalsace

Repost 0
Commenter cet article